Biographie

Née à Montréal dans un milieu modeste, Hélène n’a eu, jeune, ni la permission ni l’opportunité d’étudier en arts. Pourtant, d’aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours été attirée par l’expression sensible du beau. Enfant, elle voulait apprendre le ballet, le piano, jouer au théâtre ... Que de rêves inadmissibles pour ses parents ouvriers : pour gagner sa croûte, il faut apprendre un métier sérieux. Un mariage, deux enfants, une maison et un travail «décent» plus tard, ses anciens rêves l’ont rattrapée.

Pendant quelques années, Hélène s'est adonnée au ballet-jazz pour être ensuite séduite par les arts visuels. C’est ainsi qu'elle a commencé à faire de la photo, de plus en plus sérieusement. Elle pensait alors que la peinture demandait trop d’aptitudes innées, ce qu'elle doutait posséder. Elle a également suivi des ateliers d’écriture, rédigé quelques nouvelles et gagné un concours littéraire régional. Pendant la même période, elle fréquentait musées et galeries d’art. Toujours les arts visuels l’interpellaient mais la photographie seule ne la satisfaisait plus. Reproduire passivement des paysages, même magnifiques, n’était plus suffisant. Elle voulait produire activement, elle voulait créer. Tant d’années avaient passé mais finalement, en janvier 2001 et pour une trop brève période, elle se lança dans des cours de peinture à l’huile, médium alors choisi pour sa souplesse et ses possibilités infinies.

Un déménagement en mars de la même année ainsi qu’une série d’événements contrariants l’écartèrent de ses pinceaux pendant longtemps. Toutefois, une flamme s’était allumée. De nouveaux cours – quelques semaines en 2005, quelques mois en 2006-07 – lui permirent de renouer avec le plaisir de peindre. La construction et l’aménagement d’une maison en 2007 la détournèrent, une nouvelle fois et pendant deux longues années, de son aspiration à affermir et bonifier sa formation. En 2009 par contre, elle put se remettre à enrichir ses connaissances. Elle n’a jamais cessé depuis. Artiste en émergence engagée dans une démarche de recherche et d’expérimentation picturale, Hélène peut, maintenant à la retraite, s’adonner entièrement à ce qui est devenu une passion.